Comment Évariste Ndayishimiye a sorti le Burundi de son isolement

1 mois environ 68

Évariste Ndayishimiye s’exprimant à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York, le 23 septembre 2021. © Mary Altaffer/Pool via REUTERS

Deux ans, presque jour pour jour, après l’arrivée au pouvoir du président Évariste Ndayishimiye, et au moment où le Burundi s’apprête à célébrer, le 1er juillet, le 60e anniversaire de son indépendance, la triste parenthèse du troisième mandat de Pierre Nkurunziza, marquée par un isolement complet, semble bien refermée.

En novembre 2021, les États-Unis ont levé les sanctions imposées au Burundi. L’Union européenne (UE) a suivi, en février dernier, tout en précisant que le terme de « sanctions » ne convenait pas puisque les restrictions appliquées depuis 2014 étaient des « mesures appropriées au titre de l’article 96 des accords de Cotonou ».

« Un pays comme les autres »

Lire tout...