Intelsat investit pour mieux couvrir l’Afrique et sortir de faillite

4 mois environ 63

Intelsat investit pour mieux couvrir l’Afrique et sortir de faillite

(Agence Ecofin) - Le 13 mai 2021, Intelsat a annoncé sa mise en faillite sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Tout comme OneWeb quelques mois avant elle, la société a profité de ce bouclier réglementaire pour se préparer un futur meilleur.

Intelsat prépare sa sortie de faillite. Pour y parvenir, la société spécialisée dans la fourniture de services télécoms par satellites a annoncé, mercredi 12 janvier, qu’elle a commandé à cet effet deux satellites définis par logiciel au constructeur Thales Alenia Space. Il s’agit d'Intelsat 41 (IS-41) et Intelsat 44 (IS-44) qui couvriront l’Afrique en connectivité à haut débit, en plus d’autres régions du monde.

Les deux nouveaux équipements viendront répondre à la demande en connectivité sur le continent et représentent de nouvelles sources de revenus pour la société. Les satellites IS-41 et IS-44 s’ajouteront aux satellites Intelsat 42 et Intelsat 43, commandés à Airbus fin 2020, pour un nouveau réseau compatible 5G pouvant être reconfiguré en orbite.

« Avec l'ajout d'Intelsat 41 et d'Intelsat 44, en partenariat avec Thales Alenia Space, Intelsat couvrira la terre de satellites définis par logiciel, faisant progresser le premier réseau mondial 5G défini par logiciel, conçu pour unifier l'écosystème mondial des télécommunications », a expliqué Steve Spengler, le président-directeur général d'Intelsat.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de croissance post-restructuration qui pourrait inclure la propre constellation en orbite terrestre basse de l'opérateur. Intelsat a huit autres satellites en construction en plus des quatre satellites définis par logiciel.

Intelsat opère en situation de faillite depuis mi-mai 2021, en vertu du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, après que la société a raté le 15 avril une échéance de remboursement de sa dette estimée à 14,7 milliards $. La stratégie de relance que mène la société intervient après approbation d’un plan de restructuration visant à réduire sa dette. Elle contribuera non seulement à l’assainissement de son bilan financier, mais également à la consolidation de  ses futures capacités d’investissement.

Selon Intelsat, les deux satellites en construction devraient entrer en service en 2025 et seront basés sur la plateforme Space Inspire de Thales Alenia Space. De là, ils permettront à l’opérateur de fournir des services de mobilité commerciale et gouvernementale ainsi que des liaisons cellulaires à travers l'Afrique et d’autres régions.

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi : 15/5/2021 – Intelsat s’est placé en situation de faillite comme OneWeb pour mieux aborder le futur


Banner LNG Gestion et Economie

Infographie sur la performance des réseaux mobiles en Afrique subsaharienne

InfographieTelecom reseaux mobiles

ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA


Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.


Lire tout...