L’OHADA recherche un cabinet pour réaliser l’étude de faisabilité d'un master en droit des affaires

1 semaine environ 18

WAT mobile 3

L’OHADA recherche un cabinet pour réaliser l’étude de faisabilité d'un master en droit des affaires

(Agence Ecofin) - Dans le cadre du Projet d'amélioration du climat des investissements de l’OHADA, l’institution panafricaine a reçu un don de l’IDA. Une partie a été affectée au lancement d’un master. Un appel vient d’être lancé afin de recruter un cabinet pour réaliser l’étude de faisabilité.

L’Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) a lancé un appel à avis de sollicitation de manifestations d'intérêt (ASMI) pour la sélection d'un cabinet chargé de réaliser une étude de faisabilité d'un master en droit communautaire des affaires dans son Ecole régionale supérieure de la magistrature (ERSUMA).

Le cabinet sera chargé de fixer l'ERSUMA sur la faisabilité du master, d’étendre l'offre de formation de l'Ecole à la formation initiale, de rendre effective la collaboration entre les universités dans le domaine de la formation initiale, d’améliorer la satisfaction des besoins en formations diplômantes en droit OHADA, de renforcer l'uniformité de l'interprétation et de l'application du droit communautaire des affaires, ainsi que de contribuer à la sécurité juridique et judiciaire dans l'espace OHADA par la formation initiale.

Le master est entrepris dans le cadre du Projet d'amélioration du climat des investissements au sein de l'espace OHADA (PACI). Pour la mise en œuvre de ce projet, l’OHADA a reçu un don de près de 15 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA). Une partie de cette subvention sera affectée à la création du master.

Selon le communiqué de l’OHADA, quatre critères permettront de sélectionner le cabinet. Il s'agit de l'expérience dans le secteur de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle, la connaissance des spécificités organisationnelles des systèmes institutionnels communautaires africains et de la formation, la qualité des experts, et enfin, la connaissance de l'OHADA et de ses institutions.

Les candidatures doivent être déposées soit physiquement soit en version électronique au plus tard le jeudi 7 juillet prochain.

Vanessa Ngono Atangana

Vanessa Louise NGONO ATANGANA


Banner LNG Gestion et Economie

Paul Kagame veut faire du Rwanda l’un des plus grands hubs tech d’Afrique

ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA


Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.


Lire tout...