Le top 100 des plus grosses capitalisations boursières en Afrique

1 semaine environ 31

Le top 100 des plus grosses capitalisations boursières en Afrique

(Agence Ecofin) - Ce classement de l’Agence Ecofin établit les 100 entreprises cotées les mieux valorisées sur le continent.

Naspers détient la plus grosse capitalisation boursière en Afrique au 30 avril 2022, selon le nouveau classement de l’Agence Ecofin qui passe en revue les entreprises cotées les mieux valorisées sur le continent. 

Avec 38,7 milliards $ de capitalisation, le groupe sud-africain qui détient plus de 80 journaux et 60 magazines ainsi qu’une branche e-commerce en pleine croissance devance le géant minier Anglo American Platinum, 1er producteur mondial de platine. 

La JSE, le règne sans partage

Les 100 premières entreprises africaines cotées valaient 505 milliards $ au 30 avril. 

Ce top 100 met en évidence une forte domination des entreprises basées en Afrique du Sud, au nombre de 57, soit plus de la moitié de la liste. Dans le top 10, la domination sud-africaine est sans partage : les neuf premières places sont occupées par des entreprises cotées sur le Johannesburg Stock Exchange (JSE). En valeur, la bourse sud-africaine se taille la part du lion, représentant plus de 72% de cette valorisation de la première centurie. 

La Bourse de Casablanca est la deuxième place financière la mieux valorisée dans ce classement où elle place 15 entreprises, pour une valeur cumulée de 53 milliards $. S’en suivent le Nigeria (33 milliards $ pour 9 entreprises) et l’Egypte (15 milliards $ pour 8 sociétés).

Dangote, première entreprise non sud-africaine 

Dans le top 10 très arc-en-ciel, seul Dangote Cement réussit à se positionner avec 11,9 milliards $ de valeur boursière. Le géant cimentier nigérian pointe juste devant  Itissalat Al-Maghrib (IAM), propriétaire de Maroc Télécom. Le kényan Safaricom ferme ce trio de tête des entreprises cotées les mieux valorisées en Afrique, hors Afrique du Sud.

Secteurs d’activités

Les plus grosses sociétés cotées en Afrique opèrent surtout dans les secteurs financiers (banques, assurances, investissements). Le secteur minier et celui des télécommunications sont également fortement représentés.

Made with Flourish

Fiacre E. Kakpo

Fiacre E. Kapko


Banner LNG Gestion et Economie

Au premier trimestre 2022, les financements mobilisés par les start-up africaines ont atteint 1,8 milliard $, soit 2,5 fois le montant obtenu sur la même période en 2021

InfographieFinance fonds start up

ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA


Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.


Lire tout...