Mateus Magala, vice-président à la Banque africaine de développement, nommé ministre des Transports et de la Communication du Mozambique

1 semaine environ 25

Vous êtes ici

Accueil / Actualités et événements / Mateus Magala, vice-président à la Banque africaine de développement, nommé ministre des Transports et de la Communication du Mozambique

Dr Mateus Magala, vice-président chargé des Ressources humaines et des Services généraux à la Banque africaine de développement, a été nommé ministre des Transports et des Communications du Mozambique.

La nomination a été annoncée le 13 juin dernier par le président Filipe Nyusi.

M. Magala est entré à la Banque africaine de développement en septembre 2018 où il était chargé de fournir des services efficaces, centrés sur l’humain et orientés vers les clients, afin de garantir l’efficacité institutionnelle globale.

Au nombre de ses accomplissements durant son mandat figurent la révision des statuts et règlements du personnel, la refonte de l’infrastructure et de l’écosystème informatiques de la Banque, le renforcement de la cybersécurité de l’institution, la réintroduction du système de gestion de la performance des cadres et l’allongement de l’âge de départ à la retraite du personnel.

Dans le cadre de sa nouvelle mission à la tête du ministère des Transports et des Communications du Mozambique, il assurera la direction stratégique de l’une des instances gouvernementales centrales les plus complexes du pays. Le ministère dirige, coordonne, planifie et assure la mise en œuvre de l’ensemble des politiques, stratégies et plans de transport multimodal [routier, ferroviaire, maritime et aérien] et comprend tous les ports, aéroports, communications et infrastructures météorologiques du pays.

« Mateus Magala a été pour la Banque un vice-président exemplaire, qui a mené avec succès d’importantes réformes institutionnelles des politiques, cadres, lignes directrices et réglementations en matière de ressources humaines », a déclaré le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi Adesina. « Il nous manquera beaucoup, et nous lui adressons tous nos vœux de réussite dans ses nouvelles fonctions ».

Sections Connexes

Lire tout...