WANEP-Togo: 20 ans d’actions pour la paix

1 semaine environ 23

Views: 148

La branche togolaise du Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP-Togo) a célébré mardi à Lomé ses 20 ans d’existence. La célébration a été marquée par une assemblée générale au cours de laquelle un message inaugural a été prononcé par le Prof Joseph Tsigbé. Le Réseau dresse un bilan satisfaisant de 20 ans d’activité au service de la paix et du vivre ensemble.

« Wanep-Togo face aux défis de paix et du réseautage : analyse et recommandations », c’était le thème qu’a développé Prof Joseph Tsigbé.

Selon le bilan présenté, Wanep-Togo a au cours de ces années enregistré environ 2 millions de personnes de profil diversifié formés en édification de la paix.

On déclare aussi une centaine de missions consultatives menées auprès d’acteurs politiques, religieux, gouvernementaux et d’institutions internationales en vue d’une recherche pacifique aux différentes crises sociopolitiques et sécuritaires auxquelles le Togo a eu à faire face entre 2003 et 2020.

Le bilan c’est aussi une contribution active à la pacification des processus électoraux de 2007 à 2020, l’expérience des clubs de paix en milieu scolaire faite dans 176 écoles, de 2009 à ce jour, l’élaboration et la mise à disposition d’un guide pédagogique sur l’éducation à la paix, à la non-violence, à l’usage des éducateurs du préscolaire, au système éducatif en 2011.

A cela s’ajoutent l’intégration d’une trentaine de valeurs de paix tirées du guide pédagogique de Wanep-Togo dans la table de spécification du champ de formation éducation sociale au ministère des enseignements primaires et secondaires, la contribution à la diminution de la violence verbale et physique dans les ménages et l’implication d’une cinquantaine de journalistes dans la réduction des programmes violents et ou érotiques sur les chaînes de médias et entre autres.

WANEP-Togo et l’extrémisme violent                 

Wanep-Togo s’est doté d’un nouveau plan stratégique 2021-2025 qui s’est fixé 6 objectifs stratégiques. Ce plan a un caractère anticipatif prenant en compte les questions liées à l’extrémisme violent.

« Pour avoir déjà fait un an de ce plan stratégique, nous évaluerons nos interventions pour que les 4 ans qui restent soient efficaces », a indiqué  Nora Da-do Amedzenu-Noviekou.

La coordinatrice nationale de Wanep-Togo rappelle que  le réseau est en  appui depuis 2 ans au Comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent (CIPLEV) initié par le gouvernement togolais. Ceci à travers un projet financé par l’ambassade des Etats-Unis au Togo.

Dans le cadre de ce projet, il est annoncé en juillet prochain, le lancement d’une stratégie nationale de prévention de lutte contre l’extrémisme violent.

Lire tout...