Louis-Marc Sakala, le DG du régulateur télécoms, a conforté le droit de vote du Congo à l’UIT

1 semaine environ 13

WAT mobile 1

Louis-Marc Sakala, le DG du régulateur télécoms, a conforté le droit de vote du Congo à l’UIT

(Agence Ecofin) - La Constitution de l’organe des Nations unies spécialisée dans les TIC a prévu des obligations pour tous ses États membres, notamment une contribution financière indispensable à son bon fonctionnement. Plusieurs pays, pas toujours en règle, s’attèlent à tenir leurs engagements.

La République du Congo a conforté son droit de vote en tant que membre de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Cela a été officiellement confirmé, mercredi 15 juin, suite à la signature par Louis-Marc Sakala (photo, à droite), le directeur général de l'Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce) du Congo, et Houlin Zhao (photo, à gauche), secrétaire général de l'UIT, d'un avenant à l'accord d'amortissement des montants dus par le pays à l’organisation internationale. La somme n’a pas été dévoilée. 

Le droit de vote de la République du Congo lui donne le pouvoir de continuer à faire entendre sa voix lors de l’élection des hauts dirigeants de l’UIT, ainsi que des membres et du Comité du Règlement des radiocommunications, lors de la prise de décisions réglementaires qui nécessitent un scrutin.

L’avenant signé par Houlin Zhao et Louis-Marc Sakala est le résultat de la mission de travail que ce dernier a effectuée au siège de l'UIT à Genève du 2 au 3 mai dernier, à la tête d’une délégation de l'organe de régulation des télécoms du Congo.

Au cours de ce voyage de 24h, les deux parties avaient aussi échangé sur plusieurs autres sujets importants, notamment les technologies utilisées dans le pays (2G, 3G, 4G et bientôt la 5G), la coordination des fréquences aux frontières, la mise en œuvre du free roaming dans la sous-région, la connectivité des écoles, des administrations et des zones blanches, le renforcement des capacités grâce au Fonds pour l'accès et le service universels des communications électroniques. 

L’accord d’avenant entre l’Arpce et l’UIT a été signé à la veille de la clôture de la Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT) 2022 qu’a abritée la ville de Kigali au Rwanda du 6 au 16 juin. Au cours de cet évènement, Louis-Marc Sakala a d’ailleurs échangé avec de nombreuses personnalités africaines et du monde sur le développement du marché télécoms congolais. 

Lire aussi : 25/04/2022 - Louis-Marc Sakala dit sa détermination à faire du Congo une plaque tournante de l’économie numérique en Afrique


Banner LNG Gestion et Economie

Voici les principaux chiffres du Mobile Money en Afrique de l’Ouest (2021)

InfographieComm mobile money ouest afrique

ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA ECHO - ECOFIN EN MULTIMEDIA


Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.


Lire tout...